.Une seconde viepour vos sièges

Réfection traditionnelle

Tapisserie d’ameublement

Rénover une bergère Louis XV donnée par une grand-mère, refaire l’assise d’un canapé, changer le tissu des chaises de la salle à manger, assortir le tissu d’un pouf à celui de son fauteuil préféré, il y a mille et une occasions de faire appel à un tapissier d’ameublement. Ces sièges font partie de notre quotidien, qu’on veuille rénover son intérieur et ainsi assortir son mobilier à sa déco ou simplement entretenir ses chaises et fauteuils. Cette activité, complémentaire de la peinture sur meubles, relève du même esprit : rénover au lieu de jeter…

Quelles sont les étapes de rénovation  d’un siège ?

Les étapes de rénovation traditionnelle sont les mêmes pour un Voltaire ou une chaise Louis XVI :

- sanglage

- disposition, couture et guindage des ressorts

- pose d’une toile forte sur les ressorts et couture des ressorts

- mise en crin végétal et emballage avec une toile d’embourrure

- point de fond et divers points de piquage : points avant, point de bourrelet…

- piqûre en crin animal

- pose d’une toile blanche

- pose de la ouate et du tissu de couverture

- finition : clous, passepoil, galon…

Rénover au lieu de jeter :

  • Les sièges de nos parents ou grand-parents qu’on peut trouver vieillots se rénovent facilement : décaper, repeindre et patiner les bois permet de les remettre au goût du jour si l’aspect bois ne nous convient plus. Les exemples de relooking fourmillent sur internet ou dans les revues de déco.
  • Un tissu imprimé zèbre ou un tissu avec une impression numérique et votre fauteuil devient unique.
  • Des sièges peu chers se trouvent facilement sur internet ou dans les brocantes : vous y trouverez peut-être le fauteuil, une fois refait, que vous installerez au coin de la cheminé et dont vous ne voudrez plus vous séparer !

 

Dernières réalisations

HAUT DE PAGE